Que vous soyez jeunes (+16ans) ou âgés, joueurs débutants ou confirmés, nous vous souhaitons la bienvenue à Vol Au Vent, la ville où le voleur rôde dans les rues, où le policier s'affaire à lui courir après, et où bien d'autres s'occupent étrangement...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Téa, monte en l'air et Admin pour vous servir!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Message
Téa
Admin
Peuple : Humain
Or : 503

Feuille de personnage
Or: 84


MessageSujet: Téa, monte en l'air et Admin pour vous servir! Jeu 12 Mar - 15:38
avatar
 
IDENTITE

DONNEES
NOM : inconnu
PRENOM : Téa
PSEUDO : La Rose Écarlate
AGE : 27 ans

CITOYENNETE
CLASSE : Voleur
RACE : Humain
SPECIALITE : Monte en l'air
CAPACITE LATENTE :

AVATAR
SOURCE : Lien



PHYSIQUE
Lorsque vos chemins se croisent pour la première fois, la seule chose qui s'imprime sur votre rétine c'est une longue crinière épaisse et flamboyante, étincelant de mille feux, attirant le regard au point qu’on en oublie le reste. Reste qui n’est d’ailleurs pas repoussant, même s'il n'est pas des plus épatants non plus, et qui mérite largement que l’on s’y attarde un peu. D’un vert d’eau profond, ses yeux légèrement en amande ressortent joliment sur sa peau pâle, à peine marquée par quelques taches de rousseur. La structure de son visage est assez douce, impression renforcée par ses pommettes larges et légèrement rebondies, s’accordant sur ce point avec sa silhouette féminine aux courbes prononcées. Ses lèvres qu’elle aime rehausser de rouge sont pleines et charnues, véritable invitation à la sensualité, mais qu'une moue un peu hautaine, un peu triste, un peu boudeuse, rend la plupart du temps inaccessible.

Ni trop grande, ni trop petite, on sent à sa démarche souple et légère qu’elle a le pied plutôt agile, et les muscles fins qui courent le long de ses cuisses témoignent que la demoiselle doit être largement capable de se déplacer vite. Forcée de maintenir comme il se doit sa poitrine que certains pourrait qualifier d’opulente (mais peut-être n'auraient-ils pas vu quelques artifices dont la dame se pare), elle affectionne les corsets bien ajustés et aux couleurs vives. Sous ses jupes et jupons bouffants, toujours accordés avec ses hauts, elle porte un pantalon en cuir noir, plus pratique pour fuir en cas de coup dur. Bien qu’appréciant les chaussures de toute sorte, elle porte le plus souvent une paire de bottes usées depuis bien longtemps, mais dont le cuir souple lui permet une discrétion absolue.


CARACTERE

Elevée dans un orphelinat, au milieu des rires de ses jeunes compagnons, Téa a une personnalité plutôt optimiste et joyeuse. Enfant, elle avait un gout prononcé pour les espiègleries, et bien que son âge l'ait rendue plus mature et réfléchie, lorsqu'elle n'est pas sur une affaire, elle laisse souvent son sérieux se relâcher et s'amuse volontiers à faire tourner son entourage en bourrique. Parfaitement consciente de ses charmes naturels, un de ses petits plaisirs favori est de faire tourner la tête aux hommes comme aux femmes. Un petit regard par ci, un sourire par là, et la magie opère, nul besoin de dire que c'est d'ailleurs par ce biais qu'elle arrive à se procurer des informations croustillantes sur la noblesse. Hélas pour ces braves gens, un fond d'indifférence semble gouverner son coeur, et abandonne aussi vite qu'elle conquiert ses pauvres victimes.

Marquée par sa rencontre avec la Rose Noire, elle est devenue perfectionniste, se refusant le moindre échec. Ce trait de caractère est soutenu par un petit côté orgueilleux, qui finira peut être par s'estomper avec l'âge. Pour le moment, elle est un peu grisée par son succès, d'autant plus qu'il représente pour elle une victoire personnelle, un but qu'elle n'a eu cesse d'atteindre depuis petite. Il est juste dommage que ce soient ces petits défauts qui aient tendance à s'afficher sur son visage, surtout lorsqu'elle est en pleine réflexion, car si cela ne l'enlaidit pas, cela la rend plus froide, plus distante, notamment envers ses amis.

BIOGRAPHIE

Comme bien des enfants de Vol-au-Vent, Téa a été trouvée encore jeune, rouge et en pleurs sous le porche de l’orphelinat. Née de père et de mère inconnue, elle possède toutes les caractéristiques d’un humain, bien qu’en grandissant, ses formes et sa chevelure éclatante lui supposèrent une origine nymphe. A ce jour, le mystère reste entier.

L’orphelinat n’était pas un mauvais endroit pour débuter dans la vie et passer son enfance. Bien des jeunes issus de familles pauvres des bas-quartiers n'ont jamais eu la chance de pouvoir se voir aussi bien traités. Et pour cause, c’est la Rose Noire elle-même, reine de la guilde des voleurs, qui veillait et qui veille toujours régulièrement à faire des dons généreux à cet établissement. En conséquence, il faut se douter que le personnel y a des origines parfois douteuses, et que les enfants qui montrent des talents pour le vol sont repérés très jeunes…

C’est d’ailleurs ce qui se produisit pour Téa. Habituée à vagabonder dans les rues du port avec ses amis, elle apprit très tôt à jouer des tours pendables aux grands, puis à subtiliser une pièce par ci, une pêche par là.

Si on ne l’encouragea pas à continuer, on ne lui reprocha rien non plus. Finalement, Téa et ses deux amis Fimo et Pietro, furent adoptés par une famille un peu spéciale. Plus qu’une vraie famille, la Maison Verte comme on l'appelait, était constituée de plusieurs membres tous plus ou moins orphelins, et qui avaient fini par embrasser la condition de voleur. Tina, qui jouait un peu le rôle de la mère, s’occupait de tenir la maison, faire la cuisine, mais avait certains dons bien cachés. Gregio et Hub, deux frères d’un âge incertain étaient les têtes pensantes. Ils organisaient des coups avec les plus vieux, enseignaient aux plus jeunes les ficelles du métier, et se chargeaient de faire régner dans la maison une ambiance plutôt joyeuse.

Pendant toutes ces années, Téa ne remit en question sa vocation toute tracée. Au contraire elle voulait devenir une grande voleuse, aussi célèbre que la Rose Noire. Elle finit par prendre le surnom de la Rose Ecarlate, à la fois à cause de ses cheveux roux, mais aussi à cause de son admiration toujours grandissante envers la maitresse de guilde.

Cette admiration sans borne n’était pas arrivée par hasard. C’est par un beau début de soirée, lors d’un été chaud et sec, que la route de Téa avait croisé celle de la Rose Noire. Flânant sur les quais, à la recherche d’un mauvais coup à faire, Téa avait remarqué qu’il se tramait une chose de pas nette du côté du débarcadère. Alors qu'elle cherchait un meilleur poste d'observation, on lui donna une petite tape sur l’épaule.
Surprise, un peu en colère contre elle-même de ne pas avoir entendu l'inconnu arriver, elle se rejeta en arrière, dévisageant l’homme étrange qui venait de la toucher.

- Qui êtes-vous ?

L’homme secoua la tête en souriant.

- Peu importe qui je suis, tout ce que tu as besoin de savoir, c’est que je suis comme toi.

Il fit un signe rapide de la main gauche, dans lequel Téa reconnu celui des voleurs de sa caste.

- La Rose Noire va avoir besoin d’un peu d’aide, tu en es ?

- La Ro... Oui évidemment que j’en suis !

Il s’agissait d’une simple mission de chahuteur. La Rose avait prévu de s’emparer d’une cargaison visiblement précieuse, mais les gardes avaient eu la puce à l’oreille et s'étaient montrés plus nombreux que prévu. Téa se chargea de faire diversion, menant plus de la moitié des troupes à sa poursuite au travers des ruelles du port qu’elle connaissait par cœur. Se jouant d'eux elle apparaissait et disparaissait sous leur nez, ponctuant ses vives passages d’éclats de rire moqueurs. Finalement, lorsqu’elle fut sure de les avoir suffisamment égarés et éloignés de la Rose, elle se faufila dans un passage et revint discrètement vers le port.

Il n’y avait plus personne, alors Téa rentra chez elle, heureuse d’avoir pu aider la Reine. Quelques jours passèrent. Par une mâtinée brumeuse, elle se rendait tranquillement au marché lorsqu'au détour d'une rue déserte un bruit de sabots retentit et une voiture noire s’arrêta non loin d’elle. L’homme étrange qui lui avait confié sa mission en descendit accompagné d’une femme magnifique. Il lui fit un signe et elle s’approcha, impressionnée par la prestance de la femme. L’homme lui tendit alors une petite bourse remplie de pièces d’or, et lui chuchota.

- Avec tous les remerciements de la Rose.

Ebahie, Téa murmura un vague merci, et releva la tête, hésitante. La femme lui fit un grand sourire, et le couple remonta dans la voiture. Sure qu’elle avait fait la connaissance de la reine en personne, elle eut du mal à dormir les jours qui suivirent, revivant sans cesse la scène, et se jura qu’un jour elle aurait la prestance de la dame, son allure, sa beauté, et surtout qu'elle atteindrait ses dons incroyables.

Dès lors, elle passa plus de temps que quiconque dans la maison à s'entraîner sans relâche. Crocheter des serrures, s'élancer de toits en toits, se fondre dans les ombres... elle travailla sans relâche toutes les disciplines de la guilde, grimpant petit à petits les échelons, commençant à se faire une réputation. Son surnom de Rose Ecarlate était désormais reconnu pour ce qu'il était, on lui confiait des missions importantes, la ville tout entière était devenue son terrain de jeu.
Il lui manquait cependant à accomplir quelques coups marquants pour que son nom perdure dans les annales.

A 27 ans révolus, Téa se mit donc à regarder d'un air gourmand vers le palais et la banque, se jurant qu'elle finirait par réussir à y mettre les pieds. En attendant, elle continue de s'exercer, il ne faudrait tout de même pas qu'arrivé là elle perde la main...


AUTRES

 Par dessus tout, Téa adore jouer les filles de l'air, c'est une monte en l'air redoutable. Enfant, elle adorait se placer en hauteur pour pouvoir bien observer les gens et ses futures proies, adulte, elle a appris à tirer partie de son environnement aérien, qui lui procure une sensation de liberté qu'elle aime plus que tout.
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Téa, monte en l'air et Admin pour vous servir!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vol au vent :: Les quartiers administratifs :: Faux papiers :: Visiteurs admis-