Que vous soyez jeunes (+16ans) ou âgés, joueurs débutants ou confirmés, nous vous souhaitons la bienvenue à Vol Au Vent, la ville où le voleur rôde dans les rues, où le policier s'affaire à lui courir après, et où bien d'autres s'occupent étrangement...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Corail, Veilleur à ses heures perdues

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Message
Invité
Invité
MessageSujet: Corail, Veilleur à ses heures perdues Jeu 12 Mar - 17:58

IDENTITE
DONNEES
NOM : Di Fiaco
PRENOM : Corail
PSEUDO : -
AGE : 129 ans

AVATAR : Source
CITOYENNETE
CLASSE : Policier
RACE : Nymphe
SPECIALITE : Veilleur
CAPACITE LATENTE : réflexes vifs



PHYSIQUE

Souvent vêtue de manière austère, avec une veste en cuir et un pantalon prêt du corps qui va avec, seules les formes généreuses de Corail et son beau visage altier trahissent ses origines de Nymphes.

Sa longue chevelure, tombant plus bas que ses reins, est une épaisse crinière d'un argenté éclatant, qui dénote un peu avec son âge ; très jeune pour une nymphe ; elle aurait parfois préféré avoir des beaux reflets lavande comme ceux de sa mère, ou des éclats bleutés comme son père. Mais faute d'avoir le choix, elle fait avec. Son visage est fin, ses yeux orangés, tirant tantôt sur le doré et tantôt sur le brun, pétillent de vivacité et de malice. Sa peau pâle, prenant très mal le soleil, est rehaussée par ses lèvres fines rosées, souvent moqueuses, toujours esquissant un mince sourire. Pour encadrer cet agréable minois, une jolie paire d'oreille délicatement ciselée apparaît entre plusieurs mèches de cheveux. Son lobe droit est d'ailleurs percé de plusieurs trous, petit souvenir de sa vie de pirate.

Plutôt grande et élancée, il serait sans doute difficile de trouver sur elle une once de mauvaise graisse. Musclée, elle passe son temps à parcourir les rues et ruelles de la cité pour ne jamais rater une occasion d'attraper un voleur. Et pour être parée à toute résistance, elle a appris à se battre et s'entraîne régulièrement au QG de la police.

PSYCHISME

Sous ses airs de jeune nymphe modèle, se cache une âme passionnée, aux tendances rebelles et au caractère bien trempé.

Ayant toujours eu du mal à vivre dans sa famille purement traditionnelle, cela fait bien 50 ans qu'elle a laissé tomber les forêts pour goûter aux délices de la ville. Et bien  lui en a pris, car elle a enfin pu s'affirmer, s'habiller comme elle le voulait, faire exploser son caractère joyeux mais têtu un peu partout.

Intelligente et rusée, elle aurait très bien pu choisir de devenir inspectrice. Cependant, elle a toujours préféré l'action, courir comme une folle après un voleur, et n'hésite pas à se jeter dans la mêlée si le besoin s'en fait sentir. Avant même de prendre son poste, elle n'hésitait pas à faire monter le ton, provoquant parfois volontairement des éventuels abrutis qui lui aurait déplu.

Il faut dire qu'étant une nymphe, pas mal de gens s’intéressent de près à ses attributs. Surtout ceux qu'on trouve dans les tavernes et auberges peu fréquentables du port, endroits qu'elle affectionne tout particulièrement, car elle adore les lieux mouvementés. Et boire de la bière jusqu'à la déraison.

Pour le reste, c'est une personne agréable, toujours souriante et de bonne humeur, il faut y mettre le paquet avant de la voir sortir de ses gonds.

BIOGRAPHIE

Naitre au beau milieu d'une forêt, avoir des parents Nymphes et Ondins à cent pour cent, vivre au bord d'une charmante source scintillante, passer son enfance à gambader joyeusement sous les arbres...

Mais quelle mauvaise idée cela avait pu être ! Née de parents aimants, élevée dans la pure tradition Nymphe, et dans le luxe, puisque pour autant qu'elle le sache, son père avait du sang noble dans les veines, Corail ne s'est jamais vraiment sentie à l'aise dans son milieu familial.
La nature, les chants, tout cela c'était trop paisible pour cette jeune enfant agitée, parcourant sauvagement la forêt en cherchant des monstres à chaque buisson qu'elle passait.

Ce fut sans doute un soulagement pour beaucoup, lorsque pour ses soixante ans, influencée par un marchand itinérant de passage, elle décida de plaquer sa vie de parfaite Nymphe soporifique pour aller vivre des aventures passionnantes dans le monde.

Elle fit donc ses bagages, fit ses adieux à ses parents, et s'en alla par monts et par vaux. Elle avait décidé de visiter tous les pays et de rencontrer tous les peuples de cette terre. Alors elle explora tout le continent, allant chaque année plus loin, chaque année dans une nouvelle ville, se faisant de nouveaux compagnons de route, pour le meilleur comme pour le pire. Toutefois, elle ne fut pas toujours bien accueillie, beaucoup d'Orcs et de nains trouvant par exemple qu'il était fort suspect de croiser une si jeune nymphe loin de chez elle.

Elle s'embarqua pendant plus de quinze ans sur un fameux trois mats de marchands, qui naviguait bien au delà des océans pour faire la liaison avec les terres orientales, véritable source de trésors exotiques. Elle devint même second du navire, mais finit par délaisser son poste, tentée de vivre de nouvelles aventures. Elle séjourna plus de trente années bien remplies sur ces terres, y faisant des rencontres plaisantes, parfois blessantes, et finit par reprendre le large sur un navire de contrebande. Cela l'amusa beaucoup, et elle se fit pirate pour quelque temps, jusqu'au jour où le navire débarqua au port de Vol au Vent.

Les légendes et les rumeurs n'avaient pas mentis. La ville était tout ce qu'il y avait de plus insolite, avec tout ces peuples qui la parcouraient, ses odeurs épicées, son animation, ses façades atypiques. Elle eut aussitôt un coup de coeur pour la ville et décida de s'y établir. Elle avait alors pas loin de cent vingt années.

S'installant en ville, elle habita quelques mois dans les bas quartiers, près des tavernes et auberges animées où elle adorait passer du bon temps. Cependant, son logement était un peu trop petit et miteux à son gout, et elle utilisa une partie de ses économies pour prendre place dans une belle demeure, juste à l'entrée des hauts-quartiers, faisant jouer son titre familial pour s'introduire parmi les plus bas rangs de la noblesse.

La vie dans cette ville l'amusait énormément, toutes ces intrigues autour de la Rose Noire, ces vols et ces policiers qui passaient leur temps à essayer d'attraper des voleurs. Jusqu'au jour où elle devint contre son grès la victime d'un cambriolage un peu mal orchestré. Forcément, la jeune nymphe habituée aux activités physiques et aux bagarres de marins se mit à courser sans plus attendre les pauvres voleurs. Après avoir parcouru la moitié de la ville, elle finit par les coincer et à les punir d'une bonne raclée.

Assez fière d'elle, elle partit fêter ça à l'auberge la plus proche, et c'est l'esprit rendu brumeux par les vapeurs de l'alcool qu'elle prit une grande décision. Elle allait rejoindre les rangs de la police, et devenir veilleur. C'était là un moyen parfaitement légal d'avoir de l'action, et elle en frémissait d'avance. Elle n'avait rien contre les voleurs, elle avait elle même était pirate, mais jouer les justiciers ça avait l'air si marrant !

SPECIALITES

Corail est une veilleuse, elle adore courir après les voleurs de tous genres, et apprécie une bonne bagarre de temps en temps.

Grace à ses origines nymphes, elle a des réflexes vifs, ce qui la rend particulièrement efficace sur le terrain.


Revenir en haut Aller en bas
Les manuscrits
Admin
Peuple : Les mémoires de Vol au Vent
Or : 266


MessageSujet: Re: Corail, Veilleur à ses heures perdues Sam 14 Mar - 16:23
avatar
Hop allez, c'est validé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateurhttp://volauvent.forumactif.org

Corail, Veilleur à ses heures perdues

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vol au vent :: Les quartiers administratifs :: Faux papiers :: Citoyens déchus-